Psychologie des Matthieu

  1. Accueil
  2. Fiche
  3. Origine
  4. Éthymologie
  5. Orthographes
  6. Histoire
  7. Psychologie
  8. Statistiques
  9. Évangile
  10. Saint Matthieu
  11. Célébrités

Type caractérologique

Cela peut sembler prétentieux, mais le caractère des Matthieu représente symboliquement la connaissance de certains secrets du monde et leur végétal totem est le figuier, arbre qui, de tout temps, a été, dans les Écritures, l'emblème du savoir et de la découverte. Ce sont des nerveux, émotifs, d'une grande rapidité de réactions, mais dont l'activité est moyenne. Cette rapidité de réactions permet de les comparer au jaguar, leur animal totem. Ils ont une personnalité assez mystérieuse. On a du mal les définir, à cause justement de leur dualité, qui les fait apparaître tantôt sous l'aspect du sage sous son figuier, tantôt sous celui du jaguar bondissant.

Psychisme

Curieusement, ils sont à la fois introvertis et extravertis. Ils sont donc très maîtres de leur vie intérieure qui est riche et ordonnée, mais ils savent aussi s'extérioriser, communiquer. Ils possèdent une large ouverture sur le monde et sont portés à se mêler des affaires des autres, non par curiosité malsaine, mais par un désir sincère de les aider, ce qui n'est pas toujours bien compris. Ils sont peu influençables.

Volonté

Leur volonté est excellente mais confine parfois à l'obstination. Ils en deviennent quelquefois tyranniques et il ne faut pas, justement, que ces enfants prennent leurs désirs pour des réalités.

Émotivité

Elle est très forte et alliée à une réactivité importante. Cela risque de provoquer des explosions sauvages qui peuvent se produire aussi bien dans le milieu familial que dans les ambiances scolaires ou professionnelles. Ils ont un grand sens de l'amitié, avec cette nuance qu'ils ont rapidement envie de transformer leurs amis en disciples, ce qui n'est pas sans compliquer les situations.

Réactivité

Ce n'est pas le sens de l'opposition qui domine chez eux, mais celui de la remise en question, ce qui n'est pas pareil. Ils lie veulent pas détruire systématiquement, ils veulent construire mais de préférence sur des terrains vierges. Les échecs les atteignent dans la mesure où cela déclenche chez eux des réactions de colère.

Activité

Elle n'est pas aussi importante qu'on pourrait l'imaginer et ces êtres ont envie (et intérêt) à prendre leurs distances à l'égard des choses et souvent à se retirer pour méditer. Ce ne sont pas des élèves ni des étudiants très faciles, car justement ce désir de remise en question les amène à douter parfois de l'autorité enseignante, et pourtant, par la suite, ils deviendront de remarquables professeurs, ayant un sens de la pédagogie très poussé. Ce sont essentiellement des concepteurs. Ils laissent les autres réaliser ; en revanche, ils savent très bien juger de la valeur de ces réalisations. Ils peuvent être aussi des hommes politiques redoutés et ils sont passionnés par les problèmes du psychisme. Donc on les voit bien psychologues, psychiatres, etc. Ils s'adaptent facilement aux circonstances dans la mesure où ils ont les leviers de commande en main.

Intuition

Chez eux, ce n'est pas le mot intuition qu'il faudra utiliser, mais bien celui de vision. Il semble que se présentent devant leurs yeux de véritables clichés qui leur permettent d'agir avec une précision et une efficacité remarquables. Sans doute faut-il nuancer ce jugement et préciser que tous les Matthieu ne se promènent pas dans le désert vêtus de peaux de bêtes en mangeant des sauterelles ! Leur séduction, bien que forte, a une certaine rudesse, et leur imagination est au service d'une intelligence assez rusée.

Intelligence

Une intelligence ouverte, analytique, c'est-à-dire qu'ils perçoivent tous les détails d'une opération donnée. Ils ont une mémoire affective extrêmement vive, autrement dit, ils se rappellent fort bien les situations animiques, mais leur mémoire formelle est beaucoup moins importante. Leur curiosité est très grande. Ils veulent tout connaître et à tout prix. Il ne faudra pas laisser ces enfants mourir d'inanition intellectuelle. On leur donnera des livres, on les laissera regarder la télévision et avoir des conversations, même ardues, avec les adultes.

Affectivité

Ils sont très sensibles à tous les événements affectifs, qu'ils soient positifs ou négatifs. C'est ainsi qu'on les voit se passionner pour un parti politique, pour une religion, et défendre tous ceux qui sont injustement attaqués. Ils sont très possessifs, mais plutôt par désir de se rapprocher de ceux qu'ils défendent que par instinct de propriété.

Moralité

En général, ils sont d'une bonne moralité et très souvent ils sont aussi moralisateurs et interventionnistes au niveau du comportement de ceux qui les entourent avec une légère tendance au « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais » ! De quelles natures sont leurs croyances ? Elles sont extrêmes ! Dans certains cas, ils peuvent atteindre au mysticisme le plus total, dans d'autres, un matérialisme dialectique peut les entraîner vers l'athéisme le plus complet.

Vitalité

Ils ont une vitalité presque sauvage et ne craignent pas le surmenage intellectuel. On a quelquefois la sensation qu'ils ont trouvé un autre mode de se nourrir que les aliments tels que nous les connaissons. Leur résistance est étonnante, même lorsqu'ils sont très jeunes et il ne faudra pas que ces enfants en abusent. Attention aux accidents qui pourraient intéresser plus particulièrement le système osseux ! Points faibles : l'appareil respiratoire, la circulation sanguine.

Sensorialité

Elle est très exigeante et leur posera des problèmes toute leur vie ! Et pour eux, la vie dans ce domaine, commence tôt ! Leur sexualité est puissante, mais ils savent la dominer lorsque pour des raisons morales, religieuses, politiques, ils mettent toute leur énergie au service d'une cause. A ce propos, il ne faudra pas laisser ces jeunes dans l'ignorance des problèmes de la sensualité ; ils ont besoin d'avoir une image très claire, très nette des choses.

Dynamisme

Nettement excessif par rapport à l'activité. D'où l'impression, souvent, qu'ils en « rajoutent » et en font un peu trop... Là encore nous les trouvons doubles, car ils sont à la fois objectifs et subjectifs. Ils sont objectifs dans leur approche des êtres, et subjectifs lorsqu'il s'agit de les juger. Ils manient volontiers l'anathème et ils lancent non moins volontiers l'excommunication. Ils ont une confiance en eux qui dépasse leur propre personnalité et qui donne à ceux qui les entourent l'impression qu'ils ont une mission à accomplir.

Sociabilité

Leur sociabilité est un peu tumultueuse, car lorsqu'ils ont envie de dire quelque chose à quelqu'un ils ne vont pas par quatre chemins et, plus d'une fois, leurs interlocuteurs risquent d'avoir des surprises. Disons qu'ils manquent un peu de diplomatie ! Comme leur volonté et leur moralité sont d'une grande rigueur, on imagine que, dans le monde des affaires, leur réussite n'est pas toujours facile, mais ils ont de la chance, ils savent ce qu'ils veulent, ils font tout ce qu'il faut sur le plan des efforts et de la conduite pour réussir... et ils réussissent.

Valid XHTML 1.0 Strict